Le Pic de Port Vieux

Niveau(x)
LYCÉE

THEMES : Histoire de la Vie et de la Terre / Tectonique

ACTIVITES

Echantillonner
Observer un affleurement
Observer un panorama
Tester, Mesurer, Modéliser
Visiter des sites aménagés

Données issues du terrain

Auteur:

Laurent MARTIN (laurent.martin1@ac-toulouse.fr)

Présentation

Le Pic de Port-Vieux est situé dans le cirque de Barroude, à la frontière entre la France et l’Espagne.
Depuis le Pic de Bataillence voisin ou lorsqu’on le gravit directement, on observe la superposition de plusieurs roches de couleurs très différentes et qui parfois se répètent.

Panorama du Pic de Port Vieux photographié depuis le Pic de Bataillence. Les arrêts sont visibles le long du chemin (en bleu) puis en cheminant sur la crête.

Contexte géologique

Il se trouve dans la partie sud de la zone axiale des Pyrénées centrales. Il est associé à la nappe de charriage de Gavarnie qui implique un déplacement minimum de 11,5 km, depuis le nord vers le sud.

carte structurale des Pyrénées (Teixell, modifié)
coupe selon AB passant par la nappe de Gavarnie
(d’après Grant et Jolivet, modifié)

Liste des arrêts

Liste des sites à proximité

Éléments d'interprétation / Activités

L’observation des données issues des différents arrêts, mises en relation avec les mêmes roches rencontrées dans le cirque de Barroude permet d’obtenir le schéma suivant:


Coupe interprétative du Pic de Port-Vieux et log lithostratigraphique correspondant (d’après Grant, modifié)
 

La mise en place structurale du Pic-de-Port-Vieux se décompose en plusieurs phases et nécessite plusieurs générations de chevauchements.

schéma et texte interprétatif du Pic de Port-Vieux, d’après GRANT, Pierre CARRERE, modifié
Etape 1: avant le chevauchement de la nappe de charriage de Gavarnie, le socle primaire est couvert par une couche de grès rouge du Permo-Trias.
Etape 2: se sont créés, une première génération de petits chevauchements (qui vont constituer ensuite un obstacle à la future nappe de Gavarnie dont le plan de déplacement est en pointillé rouge).
Etape 3: ils sont recoupés par la nappe de Gavarnie (GT), dont la base est constituée par de l’ampélite silurienne.
Etape 4: sa progression entraine, en amont de l’obstacle, un décollement dans la couche de grès et celle de calcaire, et un chevauchement (PPVT) des terrains décollés maintenant solidaires de la nappe de Gavarnie.
Etape 5: une 3ème et dernière génération de chevauchements correspondant à la mise en place du relief par un empilement d’écailles de socle ainsi que la formation d’un ‘duplex’ dans les niveaux supérieurs.

 

Extrait du BO (terminales S)

Quelques étapes envisageables:

1) A partir de l’exploitation des différents arrêts, identifier les roches constitutives du Pic de Port-Vieux parmi les noms suivants : – schiste métamorphique de socle – filons intrusifs de granodiorite – grès et pélites du Permo-Trias – calcaires crétacés – ampélites siluriennes

2) En comparant avec la position théorique originelle des roches, reporter sur le schéma le(s) chevauchement(s).

  • site internet sur le cirque de Barrosa: http://cirquedebarrosa.free.fr/
  • GRANT: Deformation and fluid processes in thrust sheets from the central Pyrenees, thèse, 1989

ANNEXES