Datation absolue du massif du Néouvielle

Niveau(x)
LYCÉE

THEMES : Histoire de la Vie et de la Terre

ACTIVITES

Echantillonner
Observer un affleurement
Observer un panorama
Tester, Mesurer, Modéliser
Visiter des sites aménagés

Données issues du terrain

Auteur:

Laurent MARTIN (laurent.martin1@ac-toulouse.fr)

Présentation

Extrait simplifié de la carte structurale des Pyrénées au 1:250 000ème (synthèse géologique et géophysique des Pyrénées, éditée au BRGM)
 

Le pluton du Néouvielle se trouve dans la zone axiale des Pyrénées centrales. Il s’étend sur environ 98 km2. Sa forme est globalement elliptique avec un grand axe NE-SW et un petit axe orienté NW-SE. Son encaissant sédimentaire est à la fois carbonifère dans sa bordure nord et dévonien dans sa bordure méridionale.
Les déformations relèvent à la fois de l’orogène hercynienne et de l’orogène pyrénéenne (alpine).
En plus de nombreux chevauchements, l’encaissant dévono-carbonifère montre une schistosité hercynienne qui a la particularité d’être ‘moulée’ autour du pluton: ainsi, son orientation moyenne N110 (comme dans le reste de la chaîne) devient N50 à N70 près de la bordure orientale du massif et N20 à N60 à hauteur de sa bordure occidentale.

Données isotopiques

Carte de localisation des échantillons soumis à l’étude géochimique (d’après C.R. Acad. Sci. Paris, t. 306, Série II)

 

Cliquer sur le lien pour obtenir les données isotopiques (Rb/Sr)

Rien en stock...

Liste des sites à proximité

NIVEAU :

Le Pic de Port Vieux

Description

Mettre en évidence une conséquence associée à une nappe de charriage dans les Pyrénées centrales : les lambeaux de poussée

Thèmes

  • Histoire de la Vie et de la Terre
  • Tectonique

Activites

Accéder à la fiche

Éléments d'interprétation / Activités

1720

Le slider que vous tentez d'afficher n'existe pas

Extrait du BO (Terminales S)

  • ALIBERT C, DEBON F et TERNET Y: Le pluton à structure concentrique du Néouvielle (Hautes-Pyrénées): typologie chimique, âge et genèse; compte-rendu de l’Académie des Sciences de Paris, t. 306, Série II, 1988
  • LAMOUROUX C.: ‘Les mylonites des Pyrénées’, 1987 (thèse)
  • TAMBORINI J: ‘Contribution à l’étude de la minéralogie et de la métallogénie des contacts du massif de Néouvielle’, 1971  (thèse)
  • Synthèse géologique et géophysique des Pyrénées

ANNEXES