A la découverte du gisement de zinc et de germanium de St Salvy .

Niveau(x)
LYCÉE - POST BAC

THEMES : Géomatériaux / Tectonique

ACTIVITES

Echantillonner
Observer un affleurement
Observer un panorama
Tester, Mesurer, Modéliser
Visiter des sites aménagés

Données issues du terrain

 

LES MINERAIS DE ZINC ET DE GERMANIUM

La sphalérite(ou blende), de formule ZnS, est le principal minerai de zinc et l’argyrodite(GeS) le principal minerai de germanium.Les minéralisations en zinc (souvent associées au plomb et à l’argent) sont essentiellement liées aux massifs hercyniens d’Europe :
Le Massif central est de loin la région française la plus riche pour ces métaux, et en particulier sa partie méridionale (Cévennes, Causses, Rouergue,Albigeois, Montagne Noire). La plupart des gisements sont de type filonien, généralement regroupés en districts souvent contrôlés par des accidents tectoniques majeurs mais certaines minéralisations anté-hercyniennes sont localisées dans des carbonates et schistes cambriens.

CONTEXTE GEOLOGIQUE

Dans le cas du gisement de St Salvy, le filon minéralisé en zinc est encaissé dans la série schisto-gréseuse datée du Cambrien inférieur et appelée série noire. Le secteur de prospection se situe au sud du pluton granitique du Sidobre:

Extrait de la carte géologique de Montpellier au 1/250 000

 

Liste des arrêts

Rien en stock...

Éléments d'interprétation / Activités

 

 

 

 

 

 

 

 

PROBLEMATIQUE

Le bâtiment, l’industrie automobile, la téléphonie…et de nombreuses autres activités consomment des éléments chimiques pour leurs diverses propriétés:on compte environ 15kg de zinc dans une voiture de tourisme…Nos téléphones portables renferment des dizaines d’éléments chimiques parmi lesquels du germanium, métalloïde utilisé comme semi conducteur ,comme le silicium…

LES ELEMENTS DANS LA CROUTE TERRESTRE

La plupart des éléments chimiques sont représentés dans la croûte terrestre mais à des concentrations très variables! A titre d’exemple, on trouve en moyenne 7.4% de fer dans la croûte continentale alors que pour le zinc la valeur est de 60g/tonne ou 0.006%!!Par ailleurs la teneur d’exploitation moyenne des gisements de fer est de 60% alors qu’elle varie de 5 à 20% pour le zinc….
L’existence d’un gisement nécessite donc des processus géologiques de concentration.

D’où proviennent ces éléments ? Comment découvre-t-on et met-on en valeur un gîte minéral avant de l’exploiter? Quels outils, quels gestes et quelle démarche le prospecteur géologue pratique-t-il?

DU GITE AU GISEMENT

A partir de divers indices, le prospecteur géologue va rechercher l’existence d’un gîte potentiel qui deviendra un vrai gisement s’il est économiquement rentable. Pour cela, plusieurs années seront consacrées aux divers types de prospections:

>>en surface : la prospection marteau sur le terrain , les prospections géochimiques et géophysiques,

>>en profondeur : les sondages, pour mieux estimer le volume et la teneur du gisement avant l’exploitation si la rentabilité est démontrée.

ACTIVITE DE TERRAIN POSSIBLE

*Effectuer un repérage cartographique du filon principal anciennement exploité à partir d’ indices de pierres volantes et d’affleurements(itinéraire en rouge sur  la carte ci-dessus).

* faire des mesures de pendage , de direction et d’épaisseur du filon:

http://www.dailymotion.com/lithothequemidipyrenees

*localiser et identifier les minéraux qui le constituent et en particulier la zone renfermant  le minerai de zinc.

 

ANNEXES