Fiche de sortie : Le Massif des trois Seigneurs les micaschistes de Lamarda (R4 et R5)

Niveau(x)
LYCÉE

THEMES : Métamorphisme

ACTIVITES

Echantillonner
Observer un affleurement
Observer un panorama
Tester, Mesurer, Modéliser
Visiter des sites aménagés

Fiche de sortie : Le Massif des trois Seigneurs // Arrêt : les micaschistes de Lamarda (R4 et R5)

Données issues du terrain

Présentation

extrait de la carte topographique, l’arrêt est matérialisé par l’étoile


L’affleurement se trouve sur la D18 quelques virages en dessous du pont de Lamarda.

Vue rapprochée de l’affleurement

Ce minéral donne au micaschiste lorsqu’il est abondant une teinte gris argent et un aspect feutré.

 

Observations microscopiques

lame de micaschiste de Lamarda (LPA, GX400); sillimanite flexueuse
lame de micaschiste de Lamarda (LPNA, GX400); sillimanite prismatique

On reconnaîtra la sillimanite:
– en LPNA, elle apparaît avec un fort relief, en prismes automorphes  très allongés souvent un peu courbes. Les sections normales à l’allongement sont de forme losangique ou rectangulaire (également en rosette à droite sur le 2ème cliché).
Elle est par ailleurs incolore et très limpide.
– en LPA, les teintes de polarisation sont faibles

Contexte géologique

carte géologique simplifiée du Massif des 3 Seigneurs


Composition des roches étudiées

Liste des arrets à proximité

Éléments d'interprétation / Activités


diagramme P/T relatif au gneiss de Lapège

 

Courbes des réactions de transformations minéralogiques.
courbe 1: réaction chlorite + muscovite 1 = biotite + muscovite 2 + quartz + eau
courbe 2: réaction muscovite + chlorite + quartz = biotite + cordiérite + andalousite ou sillimanite ou disthène + eau
courbe 3: réaction muscovite + quartz = Feldspath potassique + andalousite ou sillimanite + eau
courbe 4: courbe de fusion des matériaux hydratés
courbe 4′: courbe de fusion des matériaux anhydres
courbe 5: réaction biotite + sillimanite + quartz = grenat + feldspath potassique + eau
courbe 6: réaction biotite + sillimanite + quartz = cordiérite + feldspath potassique + eau

Extrait du BO n°8 du 13 octobre 2011 (programme de TS)

Le long de cette route, le socle paléozoïque se présente sous la forme d’un cortège de roches métamorphiques et magmatique (granite R6 au pont de Lamarda).

Scénario possible pour montrer que les roches de socle, formées au cours de l’orogène hercynienne, témoignent d’une augmentation de pression et/ou de température consécutive à l’épaississement de la croûte continentale :

1) Observer les roches proposées  : composition minéralogique, texture.

2) En utilisant le diagramme PT, déduire les conditions de pressions et de températures ainsi que les transformations (métamorphiques et magmatiques) subies par ces roches: on caractérisera ainsi leur évolution thermodynamique (trajet P-T-t) qui a conduit jusqu’à l’anatexie (fusion partielle).

Thèses:

  • ROUX Louis, 1964 – Etude des formations métamorphiques des environs de Lacourt (Ariège), Diplôme Etudes Supérieures, Toulouse, 127 p.
  • MERCIER Alain, 1988 – Illustration du métamorphisme hercynien dans les Pyrénées, le Massif nord-pyrénéen des Trois Seigneurs (Ariège), modalités, implications géodynamiques, Thèse Sciences, Toulouse, 308 p.
  • GUCHEREAU Jean-Yves, 1975 – Le Saint Barthélémy métamorphique (Pyrénées ariégeoises). Pétrographie et Structures, UPS Toulouse, 172 p.

Autres:

  • notice de la carte géologique de Aulus-les-Bains (1:50000)
  • Synthèse Géologique et Géophysique des Pyrénées – Tome 1 – Cycle Hercynien, Chapitre: Le Métamorphisme Hercynien, éditions BRGM – ITGE
  • ROUBAUX Marcel – Détermination des minéraux des roches au microscope polarisant, éditions Lamarre-Poinat

ANNEXES